Union Sauvegarde Santerre

BAYONVILLERS Une réunion publique en vue pour «informer sur les dangers, les enjeux des éoliennes»
PUBLIÉ LE 02/04/2015
Courrier picard
Les projets éoliens continuent à fleurir dans le Santerre. L’association Contre vents et marchés organise, le 16 avril, une réunion publique pour faire entendre son opposition à l’abus de mâts.
 Image Courrier Picard Reunion Bayonvillers

Né dans la colère après le référendum de Bayonvillers sur l’installation d’un parc éolien, le collectif Contre vents et marchés ne s’est pas calmé. «  Nous avons grossi, nous nous étendons sur toute la communauté de communes du Santerre  », explique Ludovic Kusnierak, le président du groupe qui compte près de 70 adhérents.
Face aux projets qui se multiplient, notamment sur les territoires de Warvillers, Rouvroy-en-Santerre et Vrely, l’association organise une réunion publique le 16 avril. L’objectif est de continuer à sensibiliser les populations concernées par les parcs éoliens et «  informer sur les dangers, les enjeux de ces éoliennes  ». La veille, une délégation d’élus et de membres du collectif sera reçue à la sous-préfecture de Montdidier. Une occasion de se faire entendre pour l’association, qui a parfois l’impression de parler dans le vent. «  Nous avons envoyé un courrier à M. Demilly (député de la Somme), qui est resté sans réponse. Nous nous sentons un peu délaissés.  » Ils ne sont pourtant pas seuls. La loi sur la transition énergétique doit faire reculer la distance entre éolienne et maison jusqu’à un kilomètre. Un premier pas en faveur de parcs éoliens raisonnés, loin de «  l’acharnement de certaines entreprises à vouloir s’implanter si près des maisons  ».
Réunion publique, jeudi 16 avril, à 20 heures à la salle des fêtes de Guillaucourt.